February 26, 2020 Press

Alkan poursuit sa croissance externe

Le leader des systèmes d’emport et d’éjection pour les aéronefs, Alkan, sécurise ses approvisionnements en rachetant Aéroprécis un de ses principaux sous-traitants.

Le rachat de Aéroprécis par Alkan permettra à ce dernier d'augmenter ses capacités de production. © Alkan

Alkan, le leader des systèmes d’emport et d’éjection destinés notamment aux avions et hélicoptères de combat, poursuit sa politique d’intégration verticale et vient d’annoncer le rachat de la société Aéroprécis, un de ses fournisseurs. "Aéroprécis est un des sous-traitants majeurs de notre société compte-tenu de son activité, de son parc machine, de sa proximité et globalement du niveau de compétence de l’équipe notamment dans l’usinage de pièces mécaniques de haute précision", explique Jean-François Lapy, directeur industriel d’Alkan.

Implanté à Montgeron (Essonne) l’atelier d’Aéroprécis qui emploie sept salariés travaillera désormais exclusivement pour Alkan.

"Ce rachat nous permet de réduire notre dépendance à l’égard de la sous-traitance et de gagner en réactivité. Nous allons pouvoir augmenter notre capacité de capacité de production à un moment nous avons un besoin accru d’usinage en raison de notre croissance organique", poursuit Jean-François Lapy.

L’acquisition d’Aéroprécis est la deuxième opération de croissance externe d’Alkan en un peu plus d’un an. Fin 2018 la société s’était en effet portée acquéreur de SECA un autre sous-traitant spécialisé dans le domaine de l’électronique et du câblage.

Créé en 1923 et implanté à Valenton (Val-de-Marne) Alkan conçoit et fabrique des équipements de liaison entre l’aéronef et les charges (pylônes, éjecteurs, déclencheurs) mais également des pods. Elle emploie 160 salariés et a réalisé 44 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019.

Le rachat de Aéroprécis par Alkan permettra à ce dernier d'augmenter ses capacités de production. © Alkan